Cahier 49 - Migrants : les naufragés des populismes

cep 49 migrants couverture petitSi beaucoup prétendent parler au nom du peuple et pour le peuple, on assiste cependant à un déferlement inouï de clichés populistes à l’encontre des nouveaux migrants. Il n’est pas rare d’entendre : « haro sur l’immigration, l’Europe et les élites. Avant d’aider les réfugiés aidons d’abord et en priorité nos pauvres, nos sdf. On ne va pas chasser les uns pour les autres ! ». Les leaders politiques que sont entre autres des Marine Le Pen en France, Geert Wilders aux Pays-Bas, Beppe Grillo en Italie en font leur lit de campagne à grand renfort de formules chocs et de rhétorique simpliste. Comment déconstruire ces murs de la honte verbale, cet enfermement des esprits, ces replis nationalistes ? Aujourd’hui de nouvelles oppositions identitaires courent les rues : Français-musulman ; National-Sans papier ; Insider-Migrant. Mais nous avons toujours une définition du peuple comme les plus nombreux qui s’opposent au moins nombreux qui détiennent tout, d’un autre côté une définition comme une nation à protéger, à défendre de cette menace étrangère. Sous la plume de sociologues, de politologues, de philosophes, d’un collectif d’avocat-e-s suisse spécialisé dans la cause des réfugiés, des animateurs de théâtre-action, du CIRé asbl, d’un réalisateur etc. ce numéro nous embarque sur les chemins des tentations populistes à l’égard des migrants et nous indique les diverses définitions du populisme.

 

SE PROCURER L'ETUDE

 

 

  • Analyse #13 - Marc Sinnaeve - Le temps des humiliations flamandes

    sinnaeveEn se disant foncièrement belges et partisans d’une Belgique unie et solidaire, nombre de francophones ignorent, en toute bonne foi, qu’ils ne parlent pas de la même Belgique ni du même rapport à celle-ci que leurs compatriotes flamands : celle qui, pour eux, fait figure de « mère-patrie » est aussi celle qui, dès l’indépendance, a abandonné à leur sort ses enfants flamands en choisissant le français pour seule langue officielle. C’est là le terreau du clivage opportunément appelé « centre – périphérie », bien qu’il soit souvent ramené à de simples « querelles linguistiques Nord-Sud ». Il y est bien question de langues, certes, mais aussi de domination socioculturelle et de rapport de classes.

    Lire la suite

Avec le soutien de

150px Logo federation wallonie bruxelleslogo wallonie definitifLoterie Nationale 3 ans site e lottosponsor logo region bruxelles capitale 200x200logo drapeau fse

Inscrivez-vous à notre newsletter

rencontres-débats

midiâc

Découvrez notre chantier

logo boussole

Campagne actuelle

couve 1
 

Campagnes précédentes

image fb profil
 

Nouvelle publication

CEP 51 couverture s
Le droit à l'habitat, une priorité sans appel
(Cahier de l'Education permante n°51)

Ecrivains Publics

149545 102067123198829 5841012 n

Rencontres PhilO

Réseaux Sociaux

Nous contacter

Présence et Action Culturelles
Rue Lambert Crickx 5
1070 BRUXELLES

02 545 79 11
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.