Cahier 51 - Le droit à l'habitat, une priorité sans appel

CEP 51 couverture sLa crise du logement a conduit à une véritable fracture sociale excluant un nombre grandissant de personnes à l’accès au logement. Pourtant l’article 23 de la Constitution belge stipule d’accorder à chacun·e le droit à un logement décent ! De nos jours, rien à faire, le logement doit se concevoir autrement. Ce problème est criant en Belgique mais également commun à toute l’Europe. Néanmoins des initiatives inspirantes émergent çi et là, même si elles se distillent encore trop lentement. Chaque territoire a évidemment ses problématiques, les approches doivent donc être adaptées, en fonction de la tension du marché, du statut d’occupation de locataires ou de propriétaires, de la réquisition de logements vides, de la socialisation du parc locatif privé, de la propriété partagée ou temporaire, des squats, des coopératives d’habitation, des clauses anti-spéculatives des Community Land Trusts (accès à la propriété à bas coût, limité dans le temps) etc. Qu’en est-il dès lors à Bruxelles et en Wallonie ? Avec l’aide d’experts, ce numéro des Cahiers de l’éducation permanente dresse un état des lieux. Il se veut un véritable porte-voix qui met à plat les problèmes liés au marché locatif et acquisitif, ses incitants, ses dérives, ses alternatives, ses discriminations, ses coups de gueule.

 

- SOMMAIRE DE L'ETUDE -

SE PROCURER L'ETUDE

 

 

  • Analyse #32 - Marc Sinnaeve - Le vrai coût du travail

    marcsIls devaient fêter la Saint-Eloi à la fin de cette semaine-là, comme c’est la tradition encore, en Wallonie, pour les travailleurs du fer et des métaux. La protection du saint-patron n’a pas suffi à leur éviter le choc fatidique. Aux côtés de leurs proches, la grande famille des cheminots pleure la brutale disparition des deux agents d’Infrabel fauchés au coeur de leur existence, en plein travail, par un bout de train endommagé que l’on a eu vite fait d’appeler « fantôme » après qu’il se soit désolidarisé du convoi qui le remorquait. Le sillon Sambre-et-Meuse, sur l’axe ferroviaire duquel – cruel destin – s’est produite la catastrophe de Morlanwelz porte en lui bien plus que les stigmates encore visibles de la désindustrialisation. Il est dépositaire de la mémoire collective d’une histoire économique et sociale marquée par le fer, par le charbon, par la métallurgie, par la verrerie... Par la pénibilité, l’insalubrité et la dangerosité, aussi, des métiers exercés et des tâches à exécuter dans l’industrie lourde et les secteurs professionnels apparentés : celui du rail notamment. Il est élevé, à cet égard, le prix humain de la richesse qui a été produite au plus fort de l’industrialisation, une partie de la prospérité nationale actuelle lui restant toujours redevable.

    Lire la suite

Avec le soutien de

150px Logo federation wallonie bruxelleslogo wallonie definitifLoterie Nationale 3 ans site e lottosponsor logo region bruxelles capitale 200x200logo drapeau fse

Inscrivez-vous à notre newsletter

Outil-théâtre

lesinouis2

Découvrez notre chantier

logo boussole

Campagne actuelle

couve 1
 

Campagnes précédentes

image fb profil
 

Nouvelle publication

CEP 51 couverture s
Le droit à l'habitat, une priorité sans appel
(Cahier de l'Education permante n°51)

Ecrivains Publics

149545 102067123198829 5841012 n

Rencontres PhilO

Réseaux Sociaux

Nous contacter

Présence et Action Culturelles
Rue Lambert Crickx 5
1070 BRUXELLES

02 545 79 11
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.