Analyse #03 - Aurélien Berthier - Articulation sociale et effets paradoxaux de la télésurveillance

L’installation des outils de télésurveillance dans les espaces publics – et dont les caméras représentent l’exemple le plus emblématique – a cru en même temps que le concept médiatico-politique de « l’insécurité » dans notre paysage mental. Les caméras suscitent des discours qui vont du refus pour les « antis » à l’adhésion enthousiaste pour les « pros ». Les premiers pointant les risques d’atteintes, ou les atteintes déjà avérées, aux libertés publiques, les seconds la nécessité de combattre une criminalité galopante désormais érigée en « première des libertés ». Au delà de ce débat, il est intéressant d’aborder certaines évolutions sociales qui ont rendu possible l’adoption croissante de ces moyens comme réponse à la criminalité et de mettre en perspective ce dispositif par les effets sociaux non-prévus qu’il peut provoquer.

 

Une analyse d'Aurélien Berthier, Rédacteur en Ched d'Agir par la Culture

 

Télécharger l'analyse

Inscrivez-vous à notre newsletter

Réseaux Sociaux

Nous contacter

Présence et Action Culturelles
Rue Lambert Crickx 5
1070 BRUXELLES

02 545 79 11
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.