sabineLa crise étant à nos portes depuis un certain temps, il faut réveiller nos imaginaires afin de la surmonter avec beaucoup de citoyenneté et de dignité.  Un peu partout en Europe et même dans les pays du Sud, on observe la résurgence de différents mouvements coopératifs. Ces dispositifs ne sont pas neufs, des alternatives solidaires comme les coopératives ont une histoire, un point d’ancrage. Elles sont certainement une manière de provoquer l’audace et d’apporter ses talents pour contribuer au remaillage indispensable d’un tissu économique et social délabré. Privilégier l’intérêt collectif sur l’intérêt individuel. Une autre manière de voir… Face à la crise, à l’austérité grandissante, des alternatives existent, dans le monde de l’entreprise comme ailleurs. En abordant la crise par un prisme différent de celui du pessimisme latent, on peut considérer qu’elle offre aussi de belles opportunités. En partant de la question du sens que l’on donne à son travail et ses actes quotidiens, l’individu peut ne pas se laisser réduire au simple rôle de consommateur. Pourquoi ne pas profiter de la crise du système -ou au moins des ses difficultés - pour changer les choses, essayer de développer d’autres formules ? Il en existe une qui fait régulièrement ses preuves : la coopérative. En effet, dynamiser un tissu économique local, proche, qui réponde à de réels besoins, à des demandes concrètes, c’est remettre en quelque sorte l’économie sur les rails.

 

Une analyse de Sabine Beaucamp, Conseillère en Editions chez Présence et Action Culturelles

 

Télécharger l'analyse

sabineAu Nord comme au Sud de la Belgique, à l’étranger : en France dans la banlieue roubaisienne, à Lyon, en Corse ou au Québec, les nouvelles alternatives sociales et solidaires : citoyenne, politique, environnementale, économique s’inventent, se développent, prennent leur quartier et elles réussissent plutôt bien. L’avenir leur fait de l’œil. Tour d’horizon de ces expériences alternatives. A Louvain (Leuven) un projet alternatif et singulier poursuit l’idée de concilier épicerie sociale et aliments durables accessibles à tous. En effet, le concept serait de renforcer la structure interne des magasins pour s’enraciner durablement dans le tissu local de Louvain. Actuellement, un groupe de travail composé de résidents locaux, d’organisations de la société civile, et des pouvoirs politiques rédige un « business plan » en vue de créer une coopérative qui alliera la fonction commerciale, la mise à l’emploi et la lutte contre la pauvreté.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Réseaux Sociaux

Nous contacter

Présence et Action Culturelles
Rue Lambert Crickx 5
1070 BRUXELLES

02 545 79 11
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.