Analyse #30 - Marc Sinnaeve - Comment l'état social a desseré l'emprise du marché

marcsLes politiques socio-économiques et les mécanismes redistributifs de l'État social n'ont pas seulement généré, entre 1945 et 1975, trente années de prospérité d'une ampleur inédite, qui, en liant croissance économique et progrès social, ont fait reculer le paupérisme, les inégalités et l'insécurité sociale. Elles ont aussi permis qu'une partie considérable des richesses de la société puisse échapper à l'emprise du marché. Sans pour autant rompre avec les fondamentaux de celui-ci. Que retenir de cette construction historique ?

Trois grands stabilisateurs sont mis en place au cours de cette période pour stabiliser l'économie de marché, et la mettre davantage au service du bien commun. Premier stabilisateur : les politiques de sécurité sociale avec leurs dimensions d'assurance, de redistribution et de solidarité. C'est la pierre angulaire de ce que l'on appelle le « Pacte social » de 1944. En Belgique, le système de protection sociale met l'accent sur le risque social et sa prise en charge collective. Les protections sont dites sociales, non seulement parce que les risques qu'elles couvrent sont des risques collectifs (c'est-à-dire liés aux aléas de la vie sociale et non à la responsabilité de l'individu), mais aussi parce que l'ambition de la sécurité sociale est de mutualiser le financement d'assurances que l'on peut dès lors aussi qualifier de sociales pour cette raison.

 

Une analyse de Marc Sinnaeve, Professeur de journalisme à l'IHECS et militant PAC

Télécharger l'analyse

Inscrivez-vous à notre newsletter

Réseaux Sociaux

Nous contacter

Présence et Action Culturelles
Rue Lambert Crickx 5
1070 BRUXELLES

02 545 79 11
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.