Analyse #32 - Les rois des c...

pontegniesA la fin du mois d’octobre 2016, quelques médias français se faisaient l’écho d’une décision de la Cour d’appel de Paris relative à « une amende record », infligée à un certain nombre de fabricants de produits d’hygiène et d’entretien reconnus coupables d’entente deux ans auparavant. A la réserve près qu’elle en ramenait le montant à 948,9 millions d’euros, la Cour d’appel confirmait la décision de l’Autorité de la concurrence française, qui avait en décembre 2014 décidé d’un montant de 951,1 millions d’euros. Les faits ainsi jugés remontaient à une période située entre 2003 et 2006. L’autorité belge de la concurrence avait, quant à elle, rendu une décision similaire le 22 juin 2015, après avoir ouvert une enquête le 18 septembre 2006, suite à une « demande de clémence » déposée par Colgate. Le montant total de la sanction infligée aux fournisseurs et aux distributeurs atteignait 174 millions d’euros, pour des faits s’étant produits entre 2002 et 2007. La présente analyse s’attache à exposer le plus succinctement possible les affaires française et belge pour les rapporter ensuite aux principes qui fondent la vision économique dominante de l’Europe. Le tout ne manque pas d’interpeller…

 

Une analyse de Jean-François Pontégnie, chargé d'analyses et d'études chez Présence et Action Culturelles

Télécharger l'analyse

Inscrivez-vous à notre newsletter

Réseaux Sociaux

Nous contacter

Présence et Action Culturelles
Rue Lambert Crickx 5
1070 BRUXELLES

02 545 79 11
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.