Analyse #17 - Marc Sinnaeve - Colère irrationnelle ou incompréhension de la colère ?

marc sinnaeveUn enfant, contrarié, qui pique une colère. Un adolescent qui s’emporte à la première remarque. Un conjoint, irrité, qui, dans la discussion, se met à hurler sur sa compagne. Une manifestation syndicale qui dégénère en affrontements avec la police… La colère n’a pas bonne image. Que ce soit dans les relations interpersonnelles ou dans les rapports sociaux, elle semble socialement, moralement, politiquement inconvenante. Car réduite à ses manifestations plus ou moins virulentes. Pourtant, elle se sublime dans sa puissance d’agir conflictuelle. La violence, de ce point de vue, n’est rien d’autre que le produit d’une colère rentrée qui ne parvient pas à se structurer en s’exprimant dans le conflit.

 

// Une analyse de Marc Sinnaeve, administrateur chez PAC et membre du Comité de rédaction d'Agir par la Culture

 

Télécharger l'analyse

Inscrivez-vous à notre newsletter

Réseaux Sociaux

Nous contacter

Présence et Action Culturelles
Rue Lambert Crickx 5
1070 BRUXELLES

02 545 79 11
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.