cotteLes travaux de Jérôme Cotte portent sur des questionnements éthiques par rapport à l’humour et à son articulation dans les rapports de force entre dominants et dominés. L’occasion de voir sous quelles conditions l’humour peut s’avérer être une force politique d’émancipation et sortir des fatalismes. Mais aussi comment le rire peut visibiliser des structures hiérarchiques et sociales de domination qui se présentent toujours comme étant l’ordre naturel des choses.

geraldLa puissance de calcul des ordinateurs double tous les dix-huit mois (loi de Moore) et la capacité de stockage des disques durs tous les treize (loi de Kryder). La moitié des données qui composent l’écosystème numérique d’aujourd’hui n’existait pas l’année dernière. On se souviendra du 21e siècle comme le siècle de la mémoire, le siècle qui a tué l’oubli. PAC, depuis bientôt deux ans, s’inscrit et est partenaire de l’élaboration du programme sur le numérique que propose Point Culture.

pontegniesDe nombreux analystes, sociologues, économistes, politologues, etc., se penchant sur les mutations actuelles du Travail. S'il nous semble erroné de parler de "révolution" du capitalisme, il est pourtant indéniable que les rapports d'exploitation évoluent. 

pontegniesLes discussions sont vives sur les évolutions contemporaines du capitalisme. Pour les tenants du "capitalisme cognitif", on vivrait un nouvel âge du capitalisme; pour d'autres, la robotisation massive de la production et des services, qui n'est pas sans lien avec les théories précédentes, engloutira des millions d'emplois de par le Monde... Qu'en est-il dans la réalité et quels sont les enjeux de ces débats ?

sarah eybenOn ne rentre pas sur le site de l'entreprise autogérée Vio.Me comme dans un moulin. La porte en fer qui vous attend à l'entrée a beau être joliment décorée, elle n'en rappelle pas moins qu'il s'agit d'un site occupé jour et nuit par des travailleurs depuis désormais six longues années. D'ailleurs, on n'entre pas à Vio.Me, on y est invité. 

pontegniesLa présente analyse a été inspirée par un texte de Michel Gheude paru dans « Agir par la Culture » n°48, sous le titre « Le populisme contre la démocratie » et dont la thèse générale est que « sous la forme du populisme, l’extrême droite d’aujourd’hui [...] se dit [...] plus démocrate que la démocratie dont elle dénonce les dérives » mais qu’« en réalité, elle en fait un usage pervers et reste son ennemie mortelle. » Les tendances politiques dénoncées seraient en effet « contre la représentation et pour la démocratie directe ». Elles sont en outre caractérisées par l’« anti-élitisme » - lié au « complotisme », par l’« anti-intellectualisme » et la « xénophobie ».

Inscrivez-vous à notre newsletter

Réseaux Sociaux

Nous contacter

Présence et Action Culturelles
Rue Lambert Crickx 5
1070 BRUXELLES

02 545 79 11
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.