Vous êtes ici : AccueilPublicationsCahiers de l'éducation permanenteCahier 41 - La Province sans tabous

Cahier 41 - La Province sans tabous

41

La Province sans tabous" est le 41e numéro de cette collection qui interpelle et interroge. A l'origine de cette publication, une réflexion sur les Provinces, lancée aux Midis de la Province, initiés par le Député provincial Serge Hustache et prolongée par des contributions complémentaires. Au bout du compte, ce Cahier qui n'a pas la prétention de faire le point sur une question aussi vaste que la réforme institutionnelle ouvre le débat. Un débat attendu avec impatience mais jusqu'ici confisqué. Le Député provincial Serge Hustache le rappelle : "Il n'existe sur les Provinces aucun débat, juste des échanges de slogans qui n'apportent finalement pas grand chose." Quel espace de parole et d'expression est-il en effet laissé à ces Provinces qui ont fait leur auto-critique, examiné leurs compétences, restructuré leurs finances ? Ces mesures, parfois lourdes, n'ont pas semblé modifier les avis des plus farouches détracteurs des Provinces. Ce Cahier de l'Education permanente, publié par Présence et Action culturelles, fait la synthèse des discussions sans tabous qui ont été organisées à Tournai, dans une Wallonie picarde dont on connaît le bouillonnement territorial. Les Midis de la Province ont balayé pendant plus de deux ans toute une série de thématiques liées aux provinces, rassemblé des dizaines de participants, d'intervenants qui sont venus exprimer leur vision d'une institution en mouvement. Première rencontre des territoires en "émergence" avec un Midi consacré aux communautés de territoires, avis syndical, point de vue d'un Député provincial Ecolo mais aussi regards flamands et français...

Un cahier de Serge Hustache, député provincial


- SE PROCURER L'ETUDE - EPUISE

Inscrivez-vous à notre newsletter

Réseaux Sociaux

Nous contacter

Présence et Action Culturelles
Rue Lambert Crickx 5
1070 BRUXELLES

02 545 79 11
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.