Université Populaire de Liège

L’Université populaire tend à renforcer la dynamique de reconversion économique de la Province de Liège par le développement d’un pôle d’éducation citoyenne critique, active et émancipatrice

L’objectif général du projet a été défini en articulant, d'une part,  les attentes et les besoins des publics et des travailleurs des différents partenaires et, d'autre part, les enjeux du territoire de la Province de Liège de telle sorte que la population puisse questionner les choix d’avenir à l’éclairage des valeurs progressistes et du sens du bien commun et faire entendre sa voix.

Les prochaines formations programmées :

18 septembre 2018 13:00

Espace Cacérès Rue du Beau Mur 45

Formation : « Désobéir »
16244267436 50fe6c42f3 b
 
Ce sont des Activistes, Artivistes, Zadistes, Potagistes, Patatistes, Casseurs de pub, Déboulonneurs, Reposeurs, Indignés, Occupy Wallstreet, Nuit debout, Lanceurs d’alertes ils agissent pacifiquement dans l’espace public pour faire entendre leurs voix et exprimer leur volonté d’une société différente; plus solidaire, plus conviviale...tout simplement plus humaine. Ce sont des femmes et des hommes, de tous âges et de toutes cultures, des îlots de  résistances qui répondent, par des actions et des messages d’insoumission, à des situations imposées, des violences étatiques inacceptables..., qui désobéissent sans agressivité et sans violence.
 
Antisociale la désobéissance civile ? Citoyenne, noble et courageuse au contraire ?  Les avis divergent et les jugements rendus par les tribunaux également. En avril 2016, le tribunal de Première instance de Bruxelles condamnait une femme pour avoir tenter d’empêcher l’expulsion d’un homme vers le Congo en se levant dans un avion. Pour sa part, le tribunal de Mons soulignait, en novembre 2015, lors du procès des « bomspotters » que la désobéissance civile contribue au débat démocratique et renforce les institutions.
 
Objectifs
  • Développer sa connaissance de la désobéissance civile pacifique.
  • Explorer diverses formes de désobéissances non violentes.
  • Analyser des pratiques, questionner des comportements et évaluer les risques.
  • Découvrir des outils.
  • Elargir ses capacités d’agir citoyennes.

 

Lieu de déroulement, calendrier et programme

La formation s’organise aux dates ci-dessous, de 13h à 17h à l’Espace Cacérès, rue du Beau Mur 45 à 4030 Liège.

  • Mardi 18/09/2018 : Les précurseurs de la désobéissance civile.
  • Mardi 25/09/2018 : Les acteurs actuels de la « résistance ».
  • Mardi 02/10/2018 : Les Zones à défendre - ZAD
  • Mardi 09/10/2017 : Les luttes paysannes, la guerre des semences.
  • Mardi 16/10/2017 : Les potagers collectifs, la réappropriation de l’espace urbain, les incroyables comestibles, les villes en transition
  • Mardi 23/10/2017 : Le mouvement de la décroissance, la simplicité volontaire.
  • Mardi 06/11/2018 : Parcours d’un activiste.
  • Mardi 20/11/2018 : Les « artivistes ».
  • Mardi 04/12/2018 : Les anti-pubs.
  • Mardi 11/12/2018 : Différentes actions concrètes qui peuvent être entreprises : flash mob, boycott…
  • Mardi 18/12/2018 : Ralentir (se réapproprier le temps).Vaincre ses peurs (peur de l’autorité, …). Evaluation finale.

Méthodologie
Rencontres-débats, échanges de savoirs et de pratiques, études de cas, construction d’intelligences collectives, travaux en sous-groupe.

Renseignements et inscription

La formation est organisée en partenariat avec l’association Vavéa semeurs de possibles.

Université populaire de Liège
Nancy Hardy : 0476/228946 - nancy.hardy@universitepopulairedeliege.org
 
VAVEA Semeurs de possibles
Sylvianne Mergelsberg - sylvianemergelsberg@hotmail.fr





Réseaux Sociaux

Nous contacter

Présence et Action Culturelles
Rue Lambert Crickx 5
1070 BRUXELLES

02 545 79 11
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.